Bernard Minet défend les années Dorothée (Interview)

Bernard Minet défend les années Dorothée (Interview)

À l’occasion de la sortie de son livre « Mes années de folie » (Ed. Mareuil), Bernard Minet répond aux questions de Génération Club Do. Dans cette première partie, il défend bec et ongles les belles années du Club Dorothée.

Ne répétez pas à Bernard Minet les vilaines rumeurs qui ont émaillé la carrière de Dorothée ! « Elle n’aime pas les enfants », « Elle jette les fleurs après les concerts »… Tout ça, l’interprète de Bioman, témoin privilégié de cette époque, le balaie d’un revers de la main.

Dans son livre, il l’affirme : oui, bien sûr, Dorothée aimait son public et elle a toujours pris soin de lui. « Il fallait le dire là [en 2015]. Je voulais faire le point et couper à toutes ces conneries qu’on a pu dire à l’époque », tranche Bernard Minet, 61 ans.

Bernard Minet : « Je ne serais rien sans Dorothée »

Le plus fidèle des Musclés démarre son livre avec ces mots : « Je ne serais rien sans Dorothée ». Face aux caméras de Génération Club Do, il renouvelle cette déclaration d’amour : « Elle m’a tellement poussé ! C’est unique au monde qu’une star pousse ses musiciens comme ça », rappelle Minet au sujet de celle qui a fait des centaines de concerts et d’émissions entourée de son orchestre.

Interrogé au sujet de ses nombreux tubes, Bernard Minet retient de prime abord tous ses génériques, depuis ceux où il n’était qu’un simple choriste (Je veux être un Bisounours, She-Ra j’ai le pouvoir, Go Gobots) jusqu’à ses tubes qui l’ont placé dans les premiers rangs du Top 50 (Bioman, Les Chevaliers du Zodiaque, Juliette je t’aime…)

Bernard Minet, c’est aussi « Changer tout ça »

L’interview aborde également ces chansons moins connues, de la pure variété, interprétées par Minet à partir de 1990. D’elles, il retient Changer tout ça, Tout l’amour du monde et La petite fille de Sarajevo. Autant de titres à retrouver sur Génération Club Do.

Génération Club Do consacre une semaine entière à Bernard Minet, avec l’entretien à découvrir en plusieurs parties et des vidéos inédites. Pour ne rien manquer, rejoignez-nous sur YouTube. L’abonnement à la chaîne est évidemment gratuit.

À regarder aussi :
Les Chevaliers du Zodiaque : le générique de Bernard Minet (1989)
Bioman : le générique de Bernard Minet (1988)
Bernard Minet – La petite fille de Sarajevo (Clip 1994)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *