Christian Clavier déchaîné au Club Dorothée ! (1995)

Dorothée et Christian Clavier au Club Dorothée en 1995

C’est une archive qui n’a jamais été exhumée. À l’occasion de la sortie en vidéo de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?, Génération Club Do ressort le passage de Christian Clavier chez Dorothée en 1995. On y découvre la facette pince-sans-rire de la star des Visiteurs.

12 millions d’entrées, c’est le chiffre phénoménal que peut revendiquer Christian Clavier cette année. L’acteur, devenu culte avec ses rôles dans Les Bronzés, Le père Noël est une ordure ou Les Visiteurs, a eu le nez creux en acceptant le rôle de Claude Verneuil, notaire vieille France tourmenté par ses quatre filles et leurs époux de cultures et religions diverses.

Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu, long métrage signé Philippe de Chauveron, est le film le plus vu en France en 2014.

Pratiquement vingt ans plus tôt, un autre succès venait s’ajouter au palmarès de Clavier : Les anges gardiens, de Jean-Marie Poiré. Cette histoire loufoque de prêtre et de patron de music-hall — interprété par Gérard Depardieu — affublés de leurs doubles angéliques et maléfiques a attiré 5,7 millions de Français dans les salles. Un film dont Christian Clavier a assuré la promotion sur le plateau du Club Dorothée.

Christian Clavier : « Jacky est un défi pour l’entendement humain… »

Le 11 octobre 1995, il est l’invité d’Ariane et Dorothée. Pendant ce temps, Patrick, Jacky et Corbier sont à Cannes pour remettre aux cannois candidats du jeu « Les héros dans votre ville » leurs « diplômes de héros ».

Un duplex qui va s’avérer particulièrement savoureux grâce aux interventions de Christian Clavier. Dès que Dorothée appelle Jacky au sujet des défis, il intervient : « Jacky lui-même est un défi ! Un défi pour l’entendement humain ! » Et de révéler que l’animateur et lui se connaissent depuis leur service militaire à Metz.

Christian Clavier à propos de Jacky, Patrick et Corbier : « Je me demande s’ils ne boivent pas… »

Devant les images d’un caniche — apporté sur scène par son propriétaire policier pour le défi qui réclamait un certain Gérard avec son chien et sa laisse — Clavier exulte : « Comment s’appelle le chien ? Patrick ? Je suis content de rencontrer Patrick, un chien absolument magnifique ! » Dans la foulée, entendant Patrick Simpson Jones se tromper sur le prénom d’un enfant, Christian Clavier commente tout bas, à l’oreille d’une Dorothée hilare : « Je me demande s’ils ne boivent pas, les trois aux casquettes ! » Interrogation qu’il lance à l’antenne aussitôt.

La venue de Christian Clavier se termine dans ce même climat loufoque. Pendant le générique, l’acteur lance : « Au revoir Jacky, hein ! Au revoir Patrick, au revoir Raoul, et bonjour à Jennifer ! »

À voir également : l’émission complète du Club Dorothée datée du 11 octobre 1995, partie 1 (plus haut) et partie 2 (ci-dessous)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *