« Hou ! La menteuse » au Club Dorothée (1988)

Photo de Dorothée en 1982 pour la pochette de "Hou la menteuse"

C’est LE tube de Dorothée, s’il ne fallait en retenir qu’un. Voici « Hou ! La menteuse » interprété au Club Dorothée en septembre 1988 en compagnie de Jacky.

1,3 millions de 45 tours. Rien que ça. C’est le disque de Dorothée le plus vendu : « Hou ! La menteuse », sorti au printemps 1982. Sur la pochette, on découvre une jeune femme au maillot rouge et blanc, entourée de sa caricature signée du dessinateur Cabu. Le refrain, vous le connaissez tous par coeur : « Hou ! La menteuse / Elle est amoureuse »… La face B du disque, elle aussi, a marqué : « La valise », et ses fameuses chaussettes rouges et jaunes à petits pois. « Hou ! La menteuse » est, avec « Rox et Rouky » quelques mois plus tôt, le coup d’accélérateur de la carrière de Dorothée dans la chanson.

>> Abonnez-vous à Génération Club Do

Comme un fil rouge dans la carrière de Dorothée

« Hou ! La menteuse » a profondément marqué les années Récré A2, l’émission animée par Dorothée entre 1978 et 1987 sur le service public. Néanmoins, la chanson n’est pas oubliée pendant la décennie du Club Dorothée. « Hou ! La menteuse » est interprétée sur scène en 1988, 1990 ou encore 1996. Quand, cette dernière année, Dorothée est invitée sur le plateau des Années Tubes de Jean-Pierre Foucault sur TF1, c’est encore « Hou ! La menteuse » qu’elle interprète, entourée de Christophe Rippert et Anthony Dupray.

Quant aux prestations au sein du Club Dorothée lui-même, elles se comptent sur les doigts d’une main, essentiellement au cours des premières années de l’émission. Exemple avec ce mardi 20 septembre 1988 Dorothée retrouve son plus grand succès, en compagnie de Jacky dans le rôle du petit frère.

A voir aussi : « Pour faire une chanson », tube de 1983, interprété au Club Dorothée la même semaine

2 Comments

  1. Ludo

    6 juin 2014 à 17 h 09 min

    Oui, c’est une incontournable. Dommage que pour le grand public, Dorothée chanteuse ne se résume quasiment qu’à ce tube

  2. Kumpel

    25 juin 2014 à 16 h 11 min

    Dorothée a le charisme des plus grands artistes de variété. Les petits détails dans sa tenue ou dans l’environnement du plateau pourront dater, tout le reste en elle prévaudra tant elle est naturelle et intemporelle.
    C’est chouette que Dorothée ait promu ses premiers succès, devenus des standards, dans ses émissions après 1987. Dommage qu’elle ne l’ait plus fait par la suite, son public régulièrement renouvelé aurait gagné à connaître ces titres qui lui allaient si bien et qui méritaient d’être durablement interprétés.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *