Dorothée : « J’ai envie de revenir mais j’attends le coup de cœur »

Interrogée ce lundi par Télé Loisirs, Dorothée confie sa joie d’être désignée « animatrice qui manque le plus à la télévision ». Elle évoque ses envies de retour et son désir d’un projet sérieux.

C’est, depuis 2012, la première fois que Dorothée se dit publiquement favorable à de nouvelles activités. Celle que beaucoup décrivent comme retirée de la vie médiatique, partageant sa vie entre Paris et la Normandie, vient de répondre aux questions de Télé Loisirs, magazine qui la donnait lundi dernier animatrice qui manque le plus aux Français.

Interrogée par téléphone, elle commente le sondage de Télé Loisirs : « C’est très touchant, vraiment très touchant. Je suis surprise : quand on n’est plus à l’image, on est très vite oubliée. Ça fait du bien, ça fait du baume au cœur, ça fait très très plaisir ! Moi aussi j’ai envie de revenir mais je ne vais faire du n’importe quoi parce que je ne suis plus à l’image ! J’attends le coup de coeur, la bonne idée, celle qui me touche ! »

À LIRE AUSSI : Sondage : Dorothée est l’animatrice qui vous manque le plus !

Dorothée toujours tentée par la comédie

Un coup de cœur, oui, mais dans quel domaine ? Dorothée répond : « Un petit tout ! Pourquoi pas le cinéma, ça ne me tente toujours, la comédie bien évidemment ! Une émission tout à fait différente, je ne sais pas ! C’est une question très difficile que vous me posez là : un coup de cœur est un coup de cœur, allez savoir… »

Dorothée, qui participe au documentaire Génération Club Dorothée programmé le 16 décembre prochain sur D8, a déjà fait un retour à la télévision en 2008 avec la chaîne locale IDF1. En 2010, elle revenait à la chanson, quatorze ans après son dernier album. À cette occasion, elle s’était produite 4 fois à l’Olympia et une fois à Bercy.

À voir : le Calendrier de l’Avent Génération Club Do, une vidéo par jour.

1 Commentaire

  1. GUILBAUD

    4 février 2015 à 20 h 36 min

    Avec des émissions aussi cultes que « Récré A2 » et « Club Dorothée », Dorothée et ses producteurs ont repris à leur compte un concept qui existait déjà (cf « L’île aux enfants ») en le modernisant, en en faisant de vrais spectacles télévisuels pour enfants mais aussi pour la famille, avec des dessins animés (qui pour certains étaient très critiqués) mais pas seulement, il y avait aussi des rubriques musicales, des rubriques comiques, des rubriques scientifiques, des rubriques caritatives aussi. Jamais ni avant ni après des émissions pour les enfants n’ont été aussi complètes, avec autant de choses différentes.

    Concernant Dorothée, je connais beaucoup beaucoup de choses sur sa carrière en tant que fan, et même si depuis l’arrêt de son Club, c’est quasiment le mutisme total (hormis deux ou trois apparitions en 2008, une tentative de retour en 2010 avec un très beau spectacle à l’Olympia et Bercy qui a suivi), il ne faut pas oublier que Dorothée a eu une sacrée carrière autant à la télévision qu’en tant que chanteuse, avec 24 ans de télévision (De 1973 à 1997), et 25 albums entre 1980 et 1996 ! C’est bien simple dans les années 80 et 90, il était quasiment impossible parfois d’allumer la télévision sans la voir !

    Pour les tubes et les jolies chansons qu’elle a chantées (N’est pas pour rien que Monsieur Aznavour lui a composé une chanson), pour ses reprises de chansons traditionnelles, pour ses émissions qui visaient plus un public familial et convivial, pour tout cela, je dis, comme toute une génération, un grand merci à cette grande dame de la télévision et de la chanson pour enfants, qui a consacré toute une partie de sa vie à son métier avec beaucoup de passion, de courage, de talent, de gentillesse et de professionnalisme. Merci beaucoup pour tout ça à Dorothée !

    Et son envie de revenir me réjouit. Car c’est vrai que le niveau télévisuel a légèrement baissé dans la tranche jeunesse depuis l’arrêt de son émission !! N’est-ce pas Benjamin Castaldi avec « Loft story » puis « Secret story ». Même si très critiquées, les émissions de Dorothée étaient bien plus divertissantes mais aussi culturelles à la fois que celles de maintenant pour la jeunesse ! Alors, pour tout ça encore merci beaucoup à Dorothée !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares