Les marseillais envahissent le plateau : le Club Dorothée du 15 mai 1993

Le plateau du Club Dorothée le 15 mai 1993

Chaude ambiance, ce mercredi 15 mai 1993 au Club Dorothée ! D’abord avec Indra et son envie d’apprendre aux enfants à « danser amoureusement ». Ensuite avec le public, 200 enfants venus de Marseille qui investissent le plateau à la fin de l’émission. Une marée humaine comme le Club Do en a rarement connu !

Dorothée comme réfugiée sur l’estrade de Framboisier, c’est l’image qui restera de ce Club Dorothée de mai 1993. Les invités, ce jour-là ? Les Vagabonds, les Musclés et Indra. Face à eux, un public de jeunes marseillais chauds bouillants, partis de la cité phocéenne à 6 heures du matin pour assister à l’émission de Dorothée.

» Abonnez-vous à Génération Club Do !

Après un sketche où Jacky campe… le Premier ministre Charles « Jasqua », Dorothée interprète « Ca donne envie de chanter », chanson qui ouvre le direct du mercredi après-midi depuis 1987 et pour encore quelques semaines. Elle et Ariane lancent ensuite la chanson des Vagabonds « Le temps des souvenirs », un titre co-signé par un certain Johnny Hallyday !

» Mais que se passe t-il pendant la pub ? La réponse ici !

Du karaoké au Club Do

Dorothée leur embraye le pas avec la séquence « Il faut chanter ». Le principe ? Une chanson interprétée en live et en karaoké, les paroles défilent sur l’écran. Ce mercredi, c’est « Valise 93« , la nouvelle version de « La valise » issue de l’album « Une histoire d’amour » sorti à l’automne 1992. Après quoi les Musclés entrent en piste avec « Le chacha d’Isabelle » entourés de danseuses de cabaret, clin d’œil à l’imagerie French Cancan du clip.

Indra : « Come on Dorothée ! »

Vient le tour d’Indra. Si vous avez lu notre article sur le « Club Do en 5 moments cultes », vous êtes déjà familiers de la robe très – mais vraiment très – courte de la chanteuse suédoise. Invitée régulière du mercredi après-midi, Indra interprète ce jour de mai 1993 son nouveau single, un slow intitulé « Rescue me ». A la fin de sa chanson, celle qui a abreuvé les ondes FM de ses tubes dance prend l’initiative d’apprendre aux enfants à « danser amoureusement ». Il faut le voir pour le croire !

A peine remis de nos émotions, on assiste au final de ce Club Dorothée… et quel final ! Pendant le medley de Dorothée et Bernard Minet autour des chansons « Il faut chanter » et « Changer tout ça », le public envahit le plateau. Voilà Dorothée et Les Musclés entourés de 200 enfants survoltés. De quoi donner un p’tit air de colonie de vacances à notre cher studio 7…

1 Commentaire

  1. Ludo

    6 juin 2014 à 17 h 27 min

    Que de moments cultes!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *